Les tableaux blancs interactifs sont de plus en plus utilisés, ils sont à la fois plus efficaces et plus propres que les tableaux noir et peuvent servir à de nombreuses occasions : pour les classes ainsi que les réunions.

Que sont-ils ?

Les TBI (tableaux blancs interactifs), sont, comme l’indique leur nom, des tableaux blancs. Ils ne fonctionnent pas avec une craie, mais avec des feutres qui permettent une meilleure ergonomie d’écriture sur le TBI.

Il est également possible de les utiliser avec des vidéos-projecteurs, ces derniers projetant des images directement sur le tableau afin d’optimiser la visibilité. Naturellement, le fait qu’il soit possible de rajouter des écrits sur ces projections via le tableau rend l’outil encore plus pratique.

A quoi servent-ils ?

Les TBI servent à permettre une meilleure appréciation des illustrations, ainsi que des écrits.
Ainsi, ils peuvent être utilisés dans divers lieux tels que les écoles, les collèges et lycées, mais aussi pour des réunions dans les entreprises.

Un double avantage

L’utilisation des TBI offre une double opportunité :

  • Pour les utilisateurs,
  • Pour ceux qui visualisent.

L’utilisateur a une manière plus simple et plus agréable de travailler : le feutre s’efface aisément, lors des corrections, et il est plus simple de diriger un feutre sur ces tableaux qu’une craie sur les tableaux noirs.

Les spectateurs – ou autres participants – ont une image plus claire de ce qui est écrit ou représenté.
Il est donc plus facile de comprendre ce qu’un TBI représente, car le rendu est plus net, qu’il s’agisse de projection ou/et d’écritures.

Les différents choix

Un choix plus ou moins large de TBI est à disposition des utilisateurs. Un des modèles les plus performant est le TBI eBeam Edge+ Complet Wireless, excellent tableau à double usage livré avec tout les outils essentiels à son utilisation.

Pourquoi opter pour un TBI ?

On opte pour ce tableau blanc interactif pour avoir une façon plus ergonomique de présenter ses cours – ou d’illustrer ses réunions.

Le TBI va permettre une utilisation plus nette, plus propre. Et, par conséquent, plus intéressante, car mieux lisible et plus compréhensible.
Le vidéo-projecteur va projeter des images sur le TBI, offrant ainsi une meilleure perception du cours, ainsi que la faculté de légender, grâce aux feutres, les projections du tableau.

Lorsque l’on se trouve devant le tableau, il est plus aisé de manipuler un feutre, qui glissera avec plus de confort sur le TBI qu’une craie sur un tableau noir.


Que peut-on donc dire du TBI ? Qu’il permet une meilleure ergonomie et une meilleure visibilité.
Le rendu est net, simple et plus efficace, grâce à des outils plus modernes.

En d’autres termes, le TBI est la page blanche et le feutre, le stylo. Quant au vidéo-projecteur, c’est l’image.
Le tout à une échelle plus grande pour un côté pratique augmenté.