Comment peut-on résumer en un mot l’état du e-commerce en France ? Peut-être en citant simplement deux chiffres révélateurs, qui
synthétisent à la fois la portée du e-commerce et tout son potentiel de croissance : 37,7 milliards d’euros de chiffres d’affaires sur les douze
mois de l’année 2016, pour une croissance de 22% en un an…Aujourd’hui, toutes les entreprises ont intérêt à développer une activité de vente en ligne : les boutiques physiques, notamment les magasins qui sont sur des marchés de niche, ont intérêt à renforcer leurs activités grâce à une boutique en ligne. Certains entrepreneurs, qui souhaitent lancer de nouveaux produits, peuvent aussi limiter les coûts de développement grâce au e-commerce. Mais comment créer sa boutique en ligne à moindres frais ? Voici les principaux logiciels open-source.

Prestashop, un logiciel open-source de qualité

Aujourd’hui, en France, Prestashop est le logiciel le plus utilisé pour la création de sites marchands. Ce logiciel open-source, d’origine française, incorpore dans sa version native toutes les composantes utiles à la création d’une boutique en ligne fonctionnelle. Il propose de plus les réglages permettant d’obtenir un bon référencement Prestashop : comme le logiciel est répandu, n’importe quel consultant SEO sera capable de l’optimiser et de monter un site en première page, bien que certain se plaignent de la souplesse de CMS en terme de SEO.

WordPress et Woocommerce une solution qui grimpe !

WordPress est « LE » CMS qui ne cesse croitre en terme d’utilisation. Simple blogueur ou développeur pro de site web, c’est un réel « phénomène », créer son site internet avec WordPress est abordable pour tous types de besoin. C’est la raion pour laquelle Automatic (socièté créatrice de WordPress) a racheté le plugin Woocommerce pour faire e-commerce du CMS. Et ça fonctionne très très bien.

Magento : la rolls royce du e-commerce… À réserver à de gros sites

Un autre logiciel e-commerce open-source est en train de s’imposer : Magento, lancé aux Etats-Unis, opère une percée impressionnante dans le petit monde du SEO. Un peu complexe à déployer pour un néophyte, il possède d’innombrables fonctionnalités et répond aux attentes des marchands les plus exigeants. Il est donc tout à fait indiqué pour les gros sites marchands, qui veulent jouer un rôle de leader sur leur marché et conquérir plusieurs pays. Mais, revers de la médaille, Magento est lourd : il est sûrement sur-dimensionné pour de nombreux projets. De plus, le référencement Magento demande une certaine expertise : la version native possède quelques carences, notamment en terme de réécriture des URLs.

Choisir son logiciel open-source : le temps de la réflexion

Prestashop, Woocommerce, Magento, mais aussi osCommerce ou encore Zencart : les logiciels open-source pour créer des sites marchands abondent. Prenez le temps de la réflexion pour bien choisir le vôtre : fonctionnalités, optimisation pour le référencement, dynamisme de la communauté font partie des critères à prendre en compte avant de décider.